Vietnam : les lieux à ne pas rater lors d’une journée à Ho Chi Minh Ville

ville de ho chi mihn

En perpétuel mouvement, Ho Chi Minh Ville vous embarque dans un tourbillon de bruits, d’odeurs et de couleurs qui mettront tous vos sens en alerte. Son tableau urbain captive d’emblée, avec ses flots de motos, ses étals de nourriture de rue aux fumets exquis, ainsi que ses temples et ses pagodes côtoyant les gratte-ciel. Si comptez faire une escale dans l’ancienne Saigon pour une journée, voici trois attractions à ne pas manquer.

Les formalités pour voyager au Vietnam

Pour aller au Vietnam, vous aurez besoin d’un e-visa, ou visa électronique. La demande doit être adressée en ligne sur le site du Département de l’Immigration du Vietnam, accompagnée d’une photo d’identité, d’une copie de votre passeport et de frais de procédure d’environ 22 euros.

Un mail de réponse vous parviendra dans un délai de 72 heures, comprenant un code qui vous guidera en quelques clics vers votre e-visa. Ce document de voyage est valable un mois, et n’accepte qu’une seule entrée au Vietnam. Notez toutefois que les citoyens français n’ont pas besoin de visa vietnamien pour tout séjour n’excédant pas 15 jours.

Le Musée des vestiges de la guerre

Le Musée des vestiges de la guerre constitue un passage obligé pour tout voyageur à Ho Chi Mihn Ville. Cette exposition retrace le conflit du Vietnam à travers des photographies de victimes de l’agent orange, des documents et des souvenirs personnels. Ces témoignages du passé sont renforcés par des artefacts troublants comme des armes, des bombes et des chars américains, ainsi qu’une guillotine et une cage à tigre reconstituée. La visite se fait souvent les larmes aux yeux, mais elle a le mérite d’offrir un plaidoyer contre les horreurs de la guerre.

Le marché de Ben Thanh

Le marché de Ben Thanh fait figure de véritable caverne aux merveilles. Il présente un dédale d’étals bariolés proposant de la viande, du poisson, des fruits, des légumes, des friandises et des épices. Vous pourrez vous adonner aux joies du shopping devant les bijoux, les sacs et les vêtements artisanaux ornant les kiosques. Au crépuscule, cette ambiance bourdonnante ne se tarit pas, car le marché se déplace dans les rues adjacentes. Les stands de nourriture exhalent alors des odeurs tentantes de grillades et de spécialités localités comme le Pho et le Bun Rieu.

Le temple de Thiên Hâu

Le temple de Thiên Hậu est un sanctuaire taoïste construit au XIXe siècle à Cho Lon, le quartier chinois de Ho Chi Minh Ville. Il est dédié à Thiên Hậu, déesse chinoise de la mer et protectrice des marins. À l’intérieur, vous découvrirez des autels ornés de statues, de bougies et d’offrandes au milieu d’un nuage d’encens. Vous apercevrez aussi des bas-reliefs en porcelaine tapissant le plafond, qui représente des scènes de la vie quotidienne en Chine au XIXe siècle. Fait curieux : la pagode abrite deux tortues, qui y auraient été laissées par la déesse pour veiller sur le temple.

Laisser un commentaire