Quels sont les formalités obligatoires pour voyager en Inde ?

taj mahal en inde

Vous rêvez de découvrir New Delhi, les merveilles historiques de l’Inde et plus globalement, la culture indienne ? Programmez votre voyage dès aujourd’hui. Vous reviendrez avec plein de souvenirs de votre séjour en Inde.

Cependant, avant de réfléchir aux visites à programmer, assurez-vous de respecter les demandes administratives pour votre entrée légale dans le pays. Découvrons les formalités requises pour un Français qui part en voyage touristique en Inde.

Passeport valide, visa touristique et billets d’avion (ou de transport) sont nécessaires.

De quel visa a besoin un Français pour aller en Inde ?

Un visa pour l’Inde est requis pour tous les étrangers, à l’exception de ceux du Népal ou du Bhoutan. Les Français ne font donc pas exception, et peuvent l’obtenir rapidement sur https://www.rapidevisa.fr.

Une telle agence de visa travaille en coopération avec le consulat indien et peuvent faire toutes les démarches à votre en place, et ce via un service en ligne.

Vous pouvez soit choisir un visa affaires pour des voyages professionnels ou un visa touristique pour un voyage classique.

Deux types de visas touristiques sont possibles pour entrer en Inde : les visas classiques pour lesquels vous devez vous déplacer en ambassade et les e-visas. Généralement, c’est cette seconde option qui est choisie par les voyageurs. Elle est plus simple, rapide et également moins chère puisque vous faites la demande sans bouger de devant votre ordinateur et recevez en quelques heures, ou quelques jours maximum, votre visa touristique.

Un passeport valide est également une obligation

Pour entrer en Inde, vous devez posséder un passeport français en cours de validité. Plus précisément, il doit être valide avec un écart de six mois minimum.

Ce délai de six mois n’est pas anodin. Il correspond à la durée maximale de validité de votre visa touristique. Au bout de cette période, vous avez l’obligation de quitter l’Inde.

Si votre voyage dure plus de six mois, il vous faut un autre type de visa ou ressortir du pays et refaire un second visa touristique pour la seconde partie de votre séjour.

Des billets d’avion ou de transport indiquant la date de votre départ sont demandés

Pour lutter contre les voyageurs possédant des visas expirés, beaucoup de pays exigent désormais lors de l’entrée sur leur territoire une preuve que votre sortie est prévue. L’Inde possède également cette condition.

Lors de votre arrivée à l’aéroport en Inde, vous devez donc avoir un billet d’avion retour. Si vous ne prenez pas l’avion depuis ce pays (exemple : vous effectuez un grand road trip en Asie), il vous faut une autre preuve tel un billet de train ou de car.

Les formalités pour entrer en Inde sont donc simples. Sans les respecter, vous serez tout simplement interdit d’entrée de territoire par les douaniers vous contrôlant à la frontière.

Rappelons également qu’un pays possède le droit d’interdire une personne même si elle a effectué toutes les formalités. Cependant, cela est un cas extrêmement rare et cela est toujours motivé par quelque chose (exemple : un comportement exécrable à la douane).

Laisser un commentaire