Découvrir le Canada avec le Permis Vacances Travail

PVT Canada

Chaque année, de jeunes français s’envolent de l’autre côté de l’Atlantique. Ils s’en vont découvrir le Canada avec un visa spécial 18-30 ans : le PVT (ou Working Holiday Visa). Comme son nom l’indique, ce permis fait office de visa pour le tourisme mais aussi de permis de travail au Canada. Zoom sur cette tendance nommée PVT.

Qu’est-ce qu’un PVT ?

Le Permis Vacances Travail est un accord bilatéral conclu entre plusieurs Etats. Le but est d’ouvrir les frontières à des jeunes voyageurs pour qu’ils puissent découvrir un nouveau pays et une nouvelle culture.

Si la France a passé des accords avec plusieurs pays, notamment l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou encore le Japon, le Canada qui est la destination la plus plébiscitée. C’est le lieu idéal si l’on rêve d’évasion sans pour autant sortir à 100% de sa zone de confort. En effet, le fait que le français soit parlé au Québec et à Montréal entre autres, rassurent les pvtistes qui ne sont pas encore anglophones.

Comment obtenir le Visa Vacances Travail pour le Canada ?

Le pays à la feuille d’érable est depuis des années victime de son succès. Aussi, contrairement à l’Australie par exemple, le PVT Canada est soumis à un système de quota. Le programme Expérience Internationale Canada (EIC) attribuent des tickets aux candidats inscrits dans leur bassin de candidature. Pour le PVT 2018, 6550 places seront disponibles pour les Français.

En plus du quota, le PVTiste doit répondre à certains critères :

  • Etre âgé de 18 à 35 ans
  • Souscrire à une assurance PVT
  • Ne pas avoir déjà bénéficié du Working Holiday Visa
  • Avoir au minimum l’équivalent de 2500$ canadien dans son compte en banque.

Un visa pour le travail

Le Visa Vacances Travail permet à son titulaire de bénéficier d’un droit de travail sur le sol canadien. Les PVTistes occupent toute sorte d’emploi : de la restauration aux travaux de chantier, en passant par les postes de vente, les opportunités de travail ne manquent pas. Bien sûr, plus vite le candidat apprendra l’anglais, plus il pourra répondre à un plus grand nombre d’offres d’emploi.

Par ailleurs, en dehors des jobboards classiques, les jeunes backpackers pourront s’appuyer sur la communauté des PVTistes du Canada, très actifs sur les forums.

Un visa pour les vacances

Découvrir les lacs de Vancouver ou encore explorer les forêts du Québec constituent le rêve de nombreux pvtistes. Tant mieux, le WHV permet de s’accorder des moments d’escapade pour partir à l’aventure. D’ailleurs, l’une des raisons du succès du Canada, est sa proximité avec les Etats-Unis. Dans le cadre de son visa, il est tout à fait possible de sortir du territoire pour une virée dans le pays de l’Oncle Sam.

Si vous êtes tenté par le PVT, les inscriptions sont officiellement ouvertes depuis le 3 novembre 2018 ! C’est le moment de tenter sa chance !

Laisser un commentaire