Comment pêcher en vacances quand vous ne connaissez pas les lieux ?

pêcheur en vacances

La pêche est un travail de longue haleine. Il ne suffit pas d’acheter sa canne, de plonger sa ligne dans l’eau pour réussir à remonter le poisson pour tout le camping.

Un bon pêcheur se dote d’un matériel de qualité qu’il maîtrise, s’informe sur les cours d’eau où il se rend et profite de ses sessions pour s’adapter en étudiant les habitudes du poisson local et les résultats de ses sorties.

En vacances, vous n’avez pas toutes ces informations. Alors, comment faire pour pêcher dans un endroit inconnu ?

Savoir se renseigner

Vous vous rappelez les conseils des instituteurs à l’école ? Plutôt que ne de pas savoir et de ne rien dire, posez des questions. Au départ, vous pouvez demander à l’office du tourisme les meilleurs lieux pour pêcher.

Puis, sur place, abordez les pêcheurs qui vous semblent les plus accessibles. Certains aiment partager autour de leur passion, surtout quand ils comprennent que vous êtes un véritable pêcheur.

N’oubliez pas de rechercher quelques informations sur le web. Vous trouvez aujourd’hui en quelques secondes des infos sur les meilleurs lacs et étangs de la région, les poissons qui s’y abritent, le règlement pour pêcher…

Utiliser les bons accessoires

Si vous n’avez pas pu apporter avec vous votre matériel de pêche, louez-en un de qualité. Il vaut mieux ne prendre que le nécessaire plutôt que d’avoir la même panoplie qu’à la maison… avec une qualité plus faible.

En complément, la location ou l’achat d’un echo sondeur est une très bonne idée. À défaut d’avoir le temps d’apprendre les habitudes du poisson, cet outil vous donne en temps réel un aperçu des profondeurs. Vous en deviendrez vite accroc.

Ne pas respecter de routine

En temps normal, vous pêchez toujours aux mêmes heures, au même endroit avec le même matériel. Vous ne le faites pas car vous êtes un robot, mais parce que la connaissance du terrain vous a appris à respecter cette routine pour avoir de bons résultats.

Comme vous ne connaissez pas aussi bien les lieux, changez. Sortez un jour le matin proche du rivage, puis le lendemain, allez pêcher le soir au niveau du port… En essayant plusieurs situations en quelques jours, vous pourrez comparer les résultats et savoir pour la fin de votre séjour la méthode à privilégier.

Vous êtes en vacances !

Il est toujours frustrant pour un pêcheur de ne pas attraper de poisson, tout comme il est terriblement euphorisant d’avoir un énorme brochet au bout de sa canne.

Néanmoins, sachez vous détacher de la performance en vacances. Profitez des lieux, de la tranquillité, de la découverte et tout poisson au bout de votre ligne ne sera qu’un plus dans une activité déjà passionnante.

Laisser un commentaire